Pierre Bittar, artiste impressionniste français  
 

Pierre Bittar: French Impressionist Artist

 
 

 

LE CHRIST AVANT
ET
APRÈS SON INCARNATION

par Pierre Bittar
juin 2013
 

Au cours de son incarnation, Jésus Christ était appelé « Seigneur » par Ses disciples et par ceux qui croyaient en Lui. Il fut aussi appelé Dieu par Son apôtre Thomas, comme il est écrit dans Jean 20 : 28, « Thomas répondit et lui dit : Mon Seigneur et mon Dieu. »

Quand Jean écrivit son Évangile, il nomma Jésus « La Parole », ce qui signifie aussi Dieu. C'est écrit dans Jean 1 : 1 « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. »

Jésus Lui-même a dit qu'Il était Dieu. Quand Il fut tenté par le diable, Il lui dit, dans Matthieu 4 : 7 « Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu. » Jésus a toujours dit que son Père et Lui sont un, Jean 10 : 30 « Moi et le Père, nous sommes un. »

700 ans avant l'incarnation de Jésus, le prophète Isaïe L'appela Dieu. Voir Isaïe 9 : 6 « Car un enfant nous est né... Et on appellera son nom Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père pour les siècles des siècles, Prince de paix. »

Ci-dessus, nous avons toutes les preuves que Jésus Christ était le Dieu incarné. Mais qu'était-Il avant Son Incarnation ? Ce qui suit va nous éclairer.

Dieu est invisible et Il s'est révélé à Ses anges au ciel et à nous sur la terre, par notre Seigneur Jésus Christ. Les versets suivants confirment ce qui précède:

Dieu est invisible:

Exode 33 : 20 Le Seigneur dit à Moïse : « Tu ne peux pas voir Ma face, car l'homme ne peut Me voir et vivre. »

Jean 1 : 18 Personne ne vit jamais Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l'a fait connaître.

Dieu s'est révélé à nous sur terre par notre Seigneur Jésus Christ.

Isaïe 40 : 1, 3, 5 « Consolez, consolez mon peuple ! » Dit votre Dieu. La voix de celui qui crie dans le désert : « Préparez le chemin pour l'Éternel, aplanissez dans le lieu aride une route pour notre Dieu. Et la gloire de l'Éternel sera révélée, et toute chair ensemble la verra ; car la bouche de l'Éternel a parlé. »

Colossiens 1 : 15 Il est l'image du Dieu invisible...

Jean 14 : 7 « Si vous M'aviez connu, vous auriez connu aussi Mon Père ; et dès maintenant vous Le connaissez et vous L'avez vu.

Dieu s'est aussi révélé à Ses anges au ciel par le Christ.

Comme vous l'avez vu ci-dessus dans Jean 1 : 18, quand Jésus a dit « Personne n'a vu Dieu », Il ne désignait ni les êtres humains, ni les anges en particulier, autrement, il aurait dit « Aucun homme n'a vu Dieu ». Le Christ, qui est dans le sein de Dieu, révèle le Dieu invisible à toutes les créatures du ciel et de la terre, aux anges comme aux hommes. Ce qui est confirmé par Matthieu 28 : 18 Et Jésus, s'approchant, leur parla, disant : « Toute autorité m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. »

Parce que Dieu est invisible et que Jésus Christ est Son unique révélation, mais aussi parce que Jésus a toute autorité dans le ciel et sur la terre, nous pouvons en conclure que toutes les apparitions de Dieu sous forme humaine, mentionnées dans l'Ancien Testament, sont l'œuvre du Christ préincarné.

Lorsque nous analysons les versets de l'Ancien Testament, nous remarquons que Dieu s'est manifesté à Son peuple de trois manières différentes.

1) Sa voix seule. Ce qui signifie qu'on L'entendait, mais qu'on ne Le voyait pas, comme dans les versets suivants:

Genèse 3 : 9 Et l'Éternel Dieu appela Adam, et lui dit : « Où es-tu ? »
Genèse 4 : 9 Et l'Éternel dit à Caïn : « Où est Abel, ton frère ? »
Genèse 8 : 15 Et Dieu parla à Noé, disant :

2) Il apparaît, mais sous une forme étrange, telle qu'un feu, de la fumée ou une nuée. Voici quelques versets :

Isaïe 19 : 1 Voici, l'Éternel, porté sur une nuée rapide.
Ézéchiel 8 : 2 Et je vis, et voici une ressemblance comme l'aspect d'un feu : depuis l'aspect de Ses reins vers le bas, c'était du feu ; et depuis Ses reins vers le haut, c'était comme l'aspect d'une splendeur, comme l'apparence de l'airain luisant.
Psaumes 18 : 8 Une fumée montait de Ses narines, et un feu dévorant sortait de Sa bouche.

3) Quand Il apparaît sous forme humaine et parle à Son peuple, Il ne peut pas être le Dieu invisible. Il doit être le Christ, qui est venu du sein de Dieu pour Le révéler. Dans les versets suivants, la « parole de Dieu (le Christ) » est apparue à Abraham :

Genèse 15 : 4, 5 Et voici, la parole de l'Éternel vint à lui, disant : « Celui-ci ne sera pas ton héritier, mais celui qui sortira de tes entrailles, lui, sera ton héritier. Et il le fit sortir dehors, et dit : « Regarde vers les cieux, et compte les étoiles, si tu peux les compter. » Et il lui dit : « Ainsi sera ta semence. »

Dans les versets suivants, « l'Ange de Dieu (le Christ) » est apparu à Agar :

Genèse 16 : 7, 8, 13 Mais l'Ange de l'Éternel la trouva près d'une fontaine d'eau dans le désert, près de la fontaine qui est sur le chemin de Shur. Et il dit : « Agar, servante de Saraï, d'où viens-tu, et où vas-tu ? » Et elle (Agar) appela le nom de l'Éternel qui lui avait parlé : Tu es le Dieu qui Te révèles ; car elle dit : « Ne l'ai-je pas aussi vu ici, après qu'Il s'est révélé ? »

Dans les versets ci-dessus, « l'Ange du Seigneur » était le Christ, parce qu'Agar L'appela Dieu. Par conséquent, Il ne peut être un ange créé.

Pour conclure, nous pouvons dire avec certitude que le Christ fut et reste pour l'éternité le Dieu visible dans le ciel. Il s'est fait chair, est devenu homme et a demeuré parmi nous. Il fut et sera toujours la révélation du Dieu invisible. De même, l'Esprit Saint est la révélation de Dieu dans l'Esprit. Il est toujours avec nous pour nous guider, nous inspirer et nous aider à comprendre la Parole de Dieu. Tout ceci peut se résumer dans le verset suivant :

1 Jean 5 : 7 « Car il y en a trois qui rendent témoignage dans les Cieux : le Père, la Parole, et le Saint-Esprit ; et ces trois sont un. »


ÉPILOGUE

De nombreuses expressions du passé se trouvent dans la Bible. Lorsqu'on les lit aujourd'hui, elles ont aussi un sens différent qui pourrait prêter à confusion. Par exemple, le mot « droite » était employé pour désigner « la Puissance ». Choisissons quelques versets de la Bible où est employé le mot « droite » et remplaçons-le par « puissance ». Le résultat s'avère très convainquant.

Exode 15 : 6 « ...Ta droite, ô Éternel, a écrasé l'ennemi. »

Job 40 : 14 « Alors moi aussi je te célébrerai, parce que ta droite te sauve. »

Psaume 78 : 54 « Et il les introduisit dans les confins de sa sainte terre, cette montagne que sa droite s'est acquise. »

Isaïe 63 : 12 « son bras magnifique les faisant marcher
par la droite de Moïse, qui fendit les eaux devant eux, pour se faire un nom à jamais, »

Actes 5 : 31 : C'est lui que Dieu a exalté par sa droite Prince et Sauveur, afin de donner la repentance à Israël et la libération de l'asservissement aux péchés.

1 Pierre 3 : 22 « qui est à la droite de Dieu (étant allé au ciel), anges, et autorités, et puissances lui étant soumis. »

Si nous interprétons littéralement ce qu'a écrit Pierre ci-dessus, nous penserons que Jésus est assis ou se tient physiquement à la droite de Dieu, ce qui n'a aucun sens. Tout d'abord, Dieu est invisible [voir ci-dessus Exode 33 : 20 et Jean 1 : 18] donc se trouver physiquement à Sa gauche ou à Sa droite ne fait aucune différence. Ensuite, Jésus a déjà reçu « Toute autorité dans le ciel [voir Matthieu 28 : 18 mentionné ci-dessus.] Par conséquent, le verset de Pierre qui précède aura beaucoup plus de sens si on l'interprète comme suit : Qui est allé au ciel et est à la « Puissance » de Dieu.

Comme n'importe quel être humain, quand un garçon naît, il devient automatiquement fils et a un père. Quand Jésus s'est fait chair, Il est devenu Fils et, comme nous le savons, étant issu du sein de Dieu, il est devenu Fils de Dieu et Dieu est devenu Dieu le Père. Cela était vrai au cours de Son incarnation et est répété à juste titre et à maintes reprises dans le Nouveau Testament. Mais Il n'était pas le Fils de Dieu avant Son incarnation. On peut le prouver facilement car, dans l'ensemble de l'Ancien Testament, « le Fils de Dieu » n'est pas mentionné une seule fois. Qui plus est, le nom de « Dieu le Père » a été correctement justifié dans le Nouveau Testament, mais il n'existe pas non plus dans l'Ancien Testament. Enfin, après l'ascension du Christ au ciel, Il reste l'unique révélation du Dieu invisible et Il est le seul Dieu connu dans le Ciel.

 
  

La vie de Notre Seigneur

Introduction 1 - L'Annonciation 2 - La naissance de Jésus 3 - La fuite en Égypte
4 - Avec les docteurs au temple 5 - Les 4 premiers disciples 6 - Les noces de Cana 7 - Jésus ressuscite le fils d'une veuve
8 - Nourrir 5 000 personnes 9 - Le Dernier Repas 10 - La trahison de Judas 11 - L'humiliation de Jésus
12 - La crucifixion et la mort 13 - La résurrection de Jésus 14 - L'Ascension Répandre la parole

La FOI à travers les MIRACLES
NE LAISSEZ PAS LE DOUTE DÉTRUIRE VOTRE FOI
COMPRENDRE LA SAINTE TRINITÉ
La Sainte Trinité Révélée À travers un Tableau
La Sainte Trinité
La Trinité humaine maintenant et pour l'éternité
EST-IL POSSIBLE QUE LE JUDAÏSME, LE CHRISTIANISME ET L'ISLAM S'ACCORDENT SUR UN SEUL ET MÊME DIEU ?
Sommes-Nous les Cellules de Dieu?
LE CHRIST AVANT ET APRÈS SON INCARNATION
MA CROYANCE EN DIEU
COMMENT NAÎTRE DE NOUVEAU?

Vidéo de L'Artiste Entrevue Animée à la Radio
 
  
Pierre Bittar Gallery
page d'accueil