Pierre Bittar French Impressionist Artist  
 

Pierre Bittar: French Impressionist Artist

 
 

 

EST-IL POSSIBLE QUE LE JUDAÏSME, LE CHRISTIANISME ET L'ISLAM S'ACCORDENT SUR UN SEUL ET MÊME DIEU ?

de
Pierre Bittar
avril 2013

Le judaïsme, le christianisme et l'islam sont trois religions monothéistes. Leur nombre de fidèles représente aujourd'hui plus de 56 % de la population mondiale. Bien qu'il existe entre elles de nombreuses controverses, elles ont en commun le même père. Elles descendent toutes d'Abraham. Cela signifie qu'elles doivent croire en le Dieu d'Abraham et ce qu'Il a écrit dans la Bible concernant l'alliance entre Lui et les descendants d'Abraham, dans le livre de la Genèse, chapitre 17, verset 7.

« J'établirai mon alliance entre moi et toi, ainsi que tes descendants après toi, au fil des générations : ce sera une alliance perpétuelle en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta descendance après toi. »

Ce verset important doit être considéré par ces trois religions dominantes comme la pierre d'angle d'une réconciliation future entre elles. Parce que Dieu, qui sait tout à l'avance, a prévu nos conflits d'aujourd'hui et qu'Il s'attend à ce que Ses enfants aient, un jour, la sagesse de s'unir et d'utiliser Sa prophétie, dont il est fait mention ci-dessus, pour entamer une discussion constructive, un échange qui dissipera leurs différends et les réunira comme enfants de Dieu.

Ces trois religions monothéistes ont également en commun la connaissance de Dieu. Elles savent qu'Il est éternel. Il a toujours été et sera toujours. Elles savent qu'Il est omniprésent, ce qui signifie qu'Il est toujours partout ; Il peut être simultanément avec chacun d'entre nous, où que nous soyons. Il est omniscient, ce qui signifie qu'il sait tout et connaît chacune de Ses créatures par son nom. Il connaît même le nombre de cheveux de chacune d'entre elles. Il connaît nos plus intimes pensées et l'état de nos âmes. Il parle, lit et écrit toutes les langues humaines. Il connaît nos besoins et Il inspire les scientifiques, les musiciens et les artistes à inventer ou créer tout ce qui est nécessaire à la vie et au plaisir de Ses créatures. Il est aussi omnipotent ; Sa puissance dépasse notre imagination. Il a créé l'univers en disant simplement « Que soient » la lumière, la terre, les océans, la végétation, les animaux, les oiseaux, les poissons, etc. et tout fut. Le chef-d'œuvre de Sa création est la race humaine. Il nous a créés à Son image et à Sa ressemblance. Il nous a donné le privilège de la procréation, privilège qu'Il n'a pas accordé à Ses anges. L'amour, la sagesse et le bien sont ce que Dieu est. Il est notre Père dans les Cieux. Tous les bons sentiments, l'amour ou la sagesse que nous percevons viennent de Lui et toutes les connaissances, l'intelligence ou les talents que nous avons viennent de Lui. Rien de mauvais ne vient de Lui et lorsque nous faisons de mauvaises actions comme tuer, haïr, tricher ou priver notre voisin de ses biens ou de sa dignité, cela Le blesse et Le fait souffrir. Il nous a donné Ses Dix commandements pour nous guider et nous protéger des assauts de Satan. Dieu nous aime d'un amour sans limites et désintéressé et Il souhaite que, de même, nous L'aimions et que nous nous aimions les uns les autres. Nous pouvons parler pendant des heures de la bonté de Dieu et de ce qu'Il peut faire, mais nous ne comprendrons jamais comment Il le fait. C'est au-delà de nos esprits humains limités. Nous savons qu'Il est éternel, mais nous avons du mal à imaginer comment l'éternité peut être sans début et sans fin.

Du temps d'Abraham jusqu'à aujourd'hui, de nombreux événements se sont passés. Le judaïsme remonte à plus de 3 700 ans, le christianisme, 2 000 ans et l'islam, 1 390 ans. Après une si longue période, entrecoupée d'intervalles de centaines d'années entre chacun d'entre eux, il ne fait aucun doute que l'alliance établie entre Dieu et les descendants d'Abraham a non seulement été oubliée, mais elle a aussi été brisée. Malheureusement, tous les conflits et les guerres d'aujourd'hui entre les nations de Dieu, témoignent de cette alliance brisée.

Y a-t-il un espoir que cette alliance brisée soit un jour restaurée ? Peut-être que oui, peut-être que non. Ce dont nous sommes sûrs, c'est qu'à la fin des temps, Dieu prendra totalement le contrôle et punira les responsables d'avoir brisé Son alliance et déformé Sa Parole.

Avec ces 3 700 ans d'histoire derrière nous et les opinions diverses et variées des conservateurs, radicaux et extrémistes de toutes religions, il est presque impossible de trouver un terrain d'entente pour tous.

Ce que nous devons aussi prendre en compte, c'est l'existence d'une puissance satanique qui vise à faire échouer le projet de Dieu. Tant que nous nous soumettrons à cette puissance maléfique, les guerres et la destruction continueront à nous tomber dessus. Dieu nous a fait don du libre arbitre. Notre destinée est entre nos mains. Nous pouvons soit continuer à nous entre-tuer dans ces guerres stupides jusqu'à la fin des temps, soit profiter d'une vie paisible ensemble.

À notre connaissance, il n'existe que deux faits historiques qui pourraient être à l'origine de nos différends.

1) LES DESCENDANTS D'ABRAHAM

Vous pouvez lire leur histoire dans la Bible, livre de la Genèse, chapitres 15 à 18. En voici un résumé :

Alors âgé, Abraham était sans enfant et, dans une vision, le Seigneur lui promit un immense pays, s'étendant de l'Égypte à l'Irak, pour lui et ses descendants. Sa femme Sarah, âgée elle aussi, qui ne lui avait donné aucun enfant, prit conscience de la grande tristesse d'Abraham et lui proposa de coucher avec son esclave égyptienne, Agar, espérant fonder une famille grâce à elle. Abraham accepta et coucha avec l'esclave de Sarah. Quand Agar sut qu'elle était enceinte, elle commença à mépriser sa maîtresse. Cela contraria Sarah, qui s'en plaignit à son mari. Abraham dit à sa femme : « Fais d'elle ce que bon te semble. »

Sarah maltraita donc Agar, qui finit par la fuir. L'ange du Seigneur trouva Agar et lui dit : « Retourne auprès de ta maîtresse et sois-lui soumise. » Il lui dit aussi : « Tu es maintenant enceinte et tu enfanteras un fils. Tu le nommeras Ismaël, il sera pareil à un âne sauvage : sa main se dressera contre tous et la main de tous se dressera contre lui et il vivra dans l'hostilité vis-à-vis de tous ses frères. » Agar donna donc Ismaël à Abraham, qui avait lors 86 ans. Treize ans plus tard, quand Abraham était âgé de 99 ans et Sarah, de 90, le Seigneur apparut à Abraham et lui dit qu'Il bénirait Sarah et qu'elle lui donnerait un fils qui s'appellerait Isaac. Dieu dit aussi à Abraham de ne pas s'inquiéter pour Agar, parce qu'elle serait la mère de nations dont viendraient des rois du peuple.

Cette histoire peut en partie expliquer la raison de l'hostilité qui se ressent aujourd'hui entre l'islam et le judéo-christianisme : L'islam a été fondé par les descendants d'Ismaël et le judaïsme, ainsi que le christianisme, ont été fondés par les descendants d'Isaac. Il existe d'autres raisons à ce conflit, qui seront aussi exposées plus tard.

2) L'ANNONCE DE LA DEMEURE DE DIEU AVEC NOUS SUR LA TERRE

C'était il y a 2 700 ans (et 700 ans avant que Dieu ne demeure parmi nous en Jésus Christ) qu'Il annonça à Son peuple Sa venue sur terre. Il fit cette annonce dans l'Ancien Testament de la Bible, par Ses Prophètes. Pourquoi voulait-Il venir sur terre ? La réponse est : parce qu'Il a pour nous un amour infini. Son amour désintéressé L'incite à accorder le libre arbitre à chacun d'entre nous, au jour de notre conception ; le libre arbitre est la liberté de choisir entre l'obéissance ou la désobéissance à Dieu. À cause de notre manque de maturité, d'une part, et de la puissance maléfique qui nous entoure, d'autre part, nos ancêtres Lui ont désobéi, ainsi que toutes les générations suivantes d'êtres humains. Dieu a essayé, par Ses Écritures saintes, de nous montrer comment bien vivre et Il nous a donné les Dix commandements pour nous guider. Inutile de dire que cela non plus, n'a pas fonctionné. Les créatures ont renié leur Créateur et ont même oublié Son existence. Dieu aurait pu nous abandonner ou détruire la puissance maléfique pour nous sauver, mais cela n'est pas dans la nature de notre Dieu. Il ne veut pas nous forcer à L'aimer. Il veut que nous en prenions la décision. Mais Il comprend aussi nos faiblesses et Il sait les difficultés que nous avons à croire ce que nous ne voyons pas. Il a donc décidé de demeurer parmi nous, de nous montrer le chemin et de nous prouver, par ses miracles, qu'Il est notre Dieu vivant. Il voulait aussi nous sauver de nos péchés, qui conduisent nos âmes et nos esprits à une mort éternelle. Pour nous préparer à Sa venue, Il a par conséquent annoncé, par Ses prophètes, dans la Sainte Bible, plus de 350 prophéties concernant les événements les plus importants qui auraient lieu au cours de cette manifestation unique et sans précédent de Lui-même parmi Ses créatures sur cette terre.

Ces prophéties sont très importantes à tout le peuple de Dieu. Si la plupart d'entre nous ne les connaissent pas aujourd'hui, c'est parce que l'invention de la presse à imprimer ne date que de 1440 environ. Ce qui veut dire qu'au moment de la fondation du christianisme et de l'islam, les fidèles (et le grand public) ne possédaient aucune Bible imprimée pour enrichir leurs connaissances. Ils ignoraient tous les faits et les ignorent encore maintenant, même si la Bible est devenue très accessible. Tout le monde comprend qu'aujourd'hui, nos responsabilités familiales et professionnelles ne nous laissent pas beaucoup de temps pour consolider notre foi par l'étude de
la Bible.

Pour aider ceux qui souhaitent approfondir leur foi et n'ont pas le temps de consulter les 350 prophéties mentionnées ci-dessus, en voici une sélection de 33 qui les aidera et convaincra aussi ceux qui doutent encore de la naissance, la crucifixion, la mort, la résurrection et l'ascension de Jésus.

SA NAISSANCE : Isaïe 7 : 14 ; Isaïe 9 : 6 ; Isaïe 8 : 8 ; Psaume 22 : 9 ; Psaume 72 : 10 – 11 ; Psaume 89 : 27 ; Michée 5 : 2 ; Daniel 9 : 25

SES ENSEIGNEMENTS : Psaume 78 : 2 ; Isaïe 9 : 1 – 2 ; Isaïe 48 : 6 – 7 ; Isaïe 48 : 17 ; Isaïe 61 : 1

SES MIRACLES : Isaïe 35 : 5 – 6 ; Isaïe 42 : 7

SA TRAHISON : Psaume 35 : 11 ; Psaume 41 : 9 ; Psaume 55 : 12 – 14 ; Zacharie 11

SA CONDAMNATION : Psaume 31 : 13

SON HUMILIATION : Psaume 18 : 6 ; Psaume 88 : 3, 6 – 9 ; Isaïe 50 : 3, 6

SA CRUCIFIXION : Psaume 22 : 14 – 18, Isaïe 53 : 5 – 8, Zacharie 12 : 10

SA MORT : Psaume 31 : 5

SA MISE AU TOMBEAU : Isaïe 53 : 9, 12

SA RÉSURRECTION : Psaume 118 : 17 – 18 ; Isaïe 25 : 8 ; Isaïe 26 : 19

SON ASCENSION : Psaume 68 : 18 ; Daniel 7 : 13 – 14

Ces prophéties, ainsi que les 350 prophéties sur la venue de Dieu sur terre, sont écrites dans l'Ancien Testament de la Bible et dans la Torah juive. En d'autres mots, les trois religions monothéistes sont concernées par ces prophéties. Par conséquent, tout désaccord concernant les Écritures peut facilement tourner à l'accord après une discussion amicale.

Malheureusement, aucune discussion sérieuse n'a lieu au plus haut niveau. Ainsi, toute mauvaise interprétation peut-elle générer des conflits, dus à un manque de communication.

Le cœur de toutes les controverses entre chrétiens et juifs, d'une part, et entre chrétiens et musulmans, d'autre part, est la naissance du Messie, également appelé Fils de Dieu ou Dieu fait chair. Les juifs croient en le Messie, mais, pour eux, Il n'est pas encore venu. Les musulmans acceptent le fait que Jésus est miraculeusement né d'une vierge mais, pour eux, Il n'est pas le Fils de Dieu. Il est prophète comme leur prophète Mahomet.

Commençons donc d'abord par la naissance au cœur de toutes les controverses. Dans le livre d'Isaïe, Dieu a expliqué très clairement que, le fait qu'Il ait demeuré parmi nous en tant que Dieu ne signifie pas qu'Il soit deux Dieux. Ceci est très clair dans toutes les prophéties d'Isaïe.

 

LE PÈRE ET LE FILS SONT UN SEUL ET MÊME DIEU

ISAÏE 7 : 14

Voilà pourquoi c'est le Seigneur lui-même qui vous donnera un signe : La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un Fils et L'appellera Emmanuel.

Emmanuel est la contraction de trois mots hébreux : Im, qui signifie « avec », Man qui signifie, « nous » et U’El, qui signifie « Dieu ». Dieu est avec nous !

Cette explication confirme que le Fils est Dieu.

ISAÏE 9 : 6

En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule. Et on l'appellera Merveilleux Conseiller, Dieu Puissant, Père Éternel, Prince de la Paix.

Dans cette deuxième prophétie, Dieu confirme que :
Le Fils est Dieu (On l'appellera Dieu Puissant).
Le Fils est le Père (On l'appellera aussi Père Éternel).
Le Fils est Jésus (On l'appellera Prince de la Paix, ce qui, en hébreux, signifie aussi « Dieu sauve » ou Yeshua, dont l'équivalent français est Jésus ou Sauveur).

Isaïe 9 : 6 est très clair et peut confirmer les affirmations suivantes à tous :

a) Le Père et le Fils sont un seul et même Dieu.
b) Il n'y a qu'un seul Dieu qui est Père et Fils.
c) Jésus et Dieu sont un.
d) Jésus est le Père et le Fils.

Dans les versets ci-dessus, nous avons vu que l'Ancien Testament de la Bible atteste que le Père et le Fils sont un. Voyons ce qu'en a dit Jésus dans le Nouveau Testament (également appelé « l'Évangile » ou « La Bonne Nouvelle »).

JEAN 10 : 25, 30

Les Juifs l'entourèrent et lui dirent : « Jusqu'à quand nous laisseras-tu dans l'incertitude ? Si tu es le Messie, dis-le-nous franchement. » Jésus leur répondit : « Je vous l'ai dit et vous ne croyez pas. Les œuvres [miracles] que je fais au nom de mon Père témoignent en ma faveur, le Père et moi, nous sommes un. »

Jean a également écrit une affirmation similaire dans une situation différente, quand l'un des disciples les plus proches de Jésus Lui a demandé de leur montrer le Père.

JEAN 14 : 8 – 10

Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. » Jésus lui répondit : Il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais pas, Philippe ? Celui qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : « Montre-nous le Père » ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même. C'est le Père qui vit en moi qui fait lui-même Ses œuvres. »

 

LE PÈRE, LE FILS ET LE SAINT-ESPRIT SONT UN SEUL ET MÊME DIEU

Nous savons que nous sommes créés à l'image et à la ressemblance de Dieu : (Genèse 1 : 28).
Nous savons que nous sommes corps, âme et esprit (1 Thessaloniciens 5 : 23).

Le corps de Dieu fait chair nous a été révélé en Jésus Christ.

L'âme de Dieu a été mentionnée par Jésus à Ses disciples, juste avant Son arrestation et sa trahison par Judas dans Mathieu 26 : 38 : « Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi. »

L'Esprit de Dieu est le Saint-Esprit qu'Il nous a envoyé après Son ascension au ciel. Il a explicitement dit à ses disciples, dans Jean 16 : 12 – 15, que l'Esprit Saint recevrait de Lui ce qu'Il leur annoncerait. Il l'a dit en ces mots :  « J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les supporter maintenant. Quand Il sera venu, l'Esprit de la vérité [l'Esprit Saint], Il vous conduira dans toute la vérité. Il ne parlera pas de lui-même, mais Il dira tout ce qu'Il aura entendu et vous annoncera les choses à venir. Il révélera ma gloire parce qu'Il prendra de ce qui est à moi et vous l'annoncera. Tout ce que le Père possède est aussi à moi. Voilà pourquoi j'ai dit que l'Esprit prend de ce qui est à moi et qu'Il vous l'annoncera. »

Ce qui est très explicite, dans ces versets de Jean, est la confirmation de l'unité de Dieu avec son Fils Jésus et le Saint-Esprit. Ils sont tous un seul et même Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit.

Nous pouvons dire : De même que Jésus est la révélation de Dieu dans la chair, l'Esprit Saint est la révélation de Dieu dans l'esprit.


 
Maintenant que nous avons vu que les chrétiens croient en un seul Dieu, bien qu'Il ait été fait chair et que Son Esprit soit sur nous, Il n'est ni trois Dieux, ni un Dieu découpé et subdivisé.

Voyons maintenant quelle est la nature du désaccord entre le judaïsme et le christianisme, d'une part, et l'islam et le christianisme, d'autre part.

JUDAÏSME ET CHRISTIANISME

ACCORD :
Les juifs croient en la venue du Fils de Dieu ou Messie.

DÉSACCORD :
Pour les juifs, le Messie n'est pas encore venu. Ils l'attendent toujours.

COMMENTAIRE :
Isaïe 9 : 6 cité ci-dessus l'a annoncé il y a 2 700 ans, mais le peuple juif l'attend toujours. C'est-à-dire qu'ils rejettent le fait que Jésus, qui est venu il y a 2 000 ans, soit le Messie.

Question 1 : Qu'est-il arrivé à la Bible juive ? Pourquoi n'y a-t-on plus rien ajouté ? Les juifs ont-ils entendu parler d'autres prophètes après la naissance du Messie ?

Question 2 : Pourquoi, un an après la naissance de Jésus, leur roi Hérode a-t-il ordonné de tuer tous les petits garçons de Bethléem et des environs, âgés de deux ans ou moins ? Était-ce parce qu'il avait entendu parler de la naissance du futur roi d'Israël ? N'a-t-il pas commis ce terrible massacre par peur de perdre son trône ?

Question 3 : Environ 29 ans après ce massacre, les Juifs n'ont-ils pas été témoins du ministère de Jésus au cours de leur vie quotidienne ? N'ont-ils pas vu Ses miracles, dont la résurrection de personnes plusieurs jours après leur mort ? Ne L'ont-ils pas interrogé pour voir s'Il était vraiment le Messie ? Ne le leur a-t-Il pas affirmé ? N'ont-ils pas essayé de l'arrêter plusieurs fois, mais échoué parce que leur peuple avait déjà découvert qu'Il était bel et bien le Messie et Le protégeait ? Ne L'ont-ils pas finalement capturé dans le jardin de Gethsémani ? Ne L'ont-ils pas accusé à tort devant Pilate, le gouverneur romain qui a laissé ses soldats L'humilier avant de Le crucifier comme un criminel sur la croix, et ce même s'ils savaient qu'Il était le Messie ?

Question 4 : Pourquoi le nombre de ceux qui croient en Lui atteint environ un total d'2,3 milliard de chrétiens et le total des juifs qui ne croient pas en Lui n'atteint désormais que les 15 millions ?

 

ISLAM ET CHRISTIANISME

Argument 1 : Ils reconnaissent Jésus et reconnaissent qu'il est miraculeusement né d'une vierge. Mais, pour eux, Il n'est pas le Fils de Dieu. Il est prophète, comme Moïse, Abraham ou Mahomet.

Réponse     1 : Ils n'ont probablement pas lu Isaïe 9 : 6 expliqué dans le paragraphe ci-dessus, intitulé « Le Père et le Fils sont un seul et même Dieu. »

Argument 2 : Ils croient que Jésus a été condamné à la crucifixion, mais qu'Il n'a pas été crucifié. Il a été sauvé miraculeusement.

Réponse     2 : Ils devraient lire les prophéties concernant Sa crucifixion, Sa mort, Sa mise au tombeau, Sa résurrection et Son ascension, dont la liste figure dans le paragraphe ci-dessus, intitulé « L'Annonce de la demeure de Dieu avec nous sur la Terre. »

Argument 3 : Ils croient que le Fils de Dieu reviendra et luttera encore contre l'antéchrist peu avant les derniers jours, mais que le Fils de Dieu ne sera pas Jésus.

Réponse     3 : Là encore, il faut qu'ils lisent Isaïe 7 : 14 et Isaïe 9 : 6 expliqués en détail dans le paragraphe ci-dessus, intitulé « Le Père et le Fils sont un seul et même Dieu. »

Argument 4 : Ils considèrent l'Ange Gabriel comme l'Esprit Saint.

Réponse     4 : Ils devraient lire Jean 16 : 12 - 15 en totalité, dans le paragraphe ci-dessus, intitulé « Le Père et le Fils sont un seul et même Dieu. » Ils n'ont probablement lu que Jean 16 : 12 – 13 et omis de lire ce que Jésus a dit au verset 14, « Il révélera ma gloire parce qu'Il prendra de ce qui est à moi et vous l'annoncera. » Ils ont aussi omis de lire ce que Jésus a dit au verset 15, « Tout ce que le Père possède est aussi à moi. Voilà pourquoi j'ai dit que l'Esprit prend de ce qui est à moi et qu'Il vous l'annoncera. »

Argument 5 : Ils croient que Jésus Christ n'affirmait pas être Dieu.

Réponse     5 : Jésus a dit, à de nombreuses reprises, « Le Père et moi, nous sommes un. » Voir Jean 10 : 25 – 30 et Jean 14 : 8 – 10 qui figurent dans le paragraphe ci-dessus, intitulé « Le Père et le Fils sont un seul et même Dieu. »

Argument 6 : Ils croient que l'esprit de la vérité mentionné ci-dessus dans Jean 16 : 7, qui est aussi interprété dans d'autres Bibles comme « Paraclet » ou « assistant », est une prophétie de la venue de Mahomet.

Réponse     6 : Là encore, ils n'ont pas continué à lire les versets restants après Jean 16 : 7. S'ils avaient poursuivi leur lecture de Jean 16 : 7 - 15, ils auraient eu l'explication qui figure dans Jean 16 : 14 – 15, comme nous l'avons déjà exposé ici dans l'argument 4 ci-dessus. Ce faisant, ils auraient trouvé la vérité et n'auraient ni mal interprété, ni falsifié les paroles de Dieu, écrites dans la Sainte Bible.

Argument 7 : Ils croient que le Dieu trinitaire (Père, Fils et Saint-Esprit) est un reniement du monothéisme.

Réponse     7 : Il faut qu'ils lisent l'explication du paragraphe ci-dessus, intitulé « LE PÈRE, LE FILS ET LE SAINT-ESPRIT SONT UN SEUL ET MÊME DIEU. »

Argument 8 : Ils croient que Jésus, comme Mahomet, a donné une leçon de monothéisme, lorsqu'Il a dit, dans Marc 12 : 29, « Le premier de tous les commandements est : Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur. »

Réponse     8 : Cela est vrai. Jésus a toujours dit qu'il n'y a qu'un seul Dieu. Il n'a jamais dit qu'Il était un deuxième Dieu. Il a toujours confirmé que le Père et Lui sont un, ce qui a aussi été parfaitement expliqué dans toutes les prophéties. Lire Isaïe
9 : 6 dans le paragraphe ci-dessus, intitulé « Le Père et le Fils sont un seul et même Dieu. »

Commentaires : De la discussion ci-dessus, nous pouvons conclure que la connaissance qu'ont les musulmans de l'Ancien et du Nouveau Testament, est très superficielle et fragmentaire. Cela se comprend du fait que l'islam est né au 16ème siècle. À cette époque, les Bibles n'étaient pas accessibles au grand public. Par exemple, la traduction de la Bible en arabe n'a été publiée qu'au 19ème siècle. La majeure partie de leurs connaissances était issue de la communication orale. Ce manque de connaissances solides a créé bon nombre de malentendus et de contradictions lorsqu'ils ont comparé leur foi au christianisme. Si nous étudions les points de désaccord ci-dessus, nous pouvons en remarquer et en évaluer les raisons. S'ils lisent attentivement la Bible, qui est maintenant disponible dans de nombreuses langues, ils seront certainement plus réalistes dans toutes leurs critiques.


 

CONCLUSION

J'espère que les explications ci-dessus ont apporté des réponses et des éclaircissements à ceux qui cherchent la vérité. Dieu sait que notre esprit humain a ses limites. Il sait que certaines personnes sont confuses. Bien qu'elles croient en Lui comme notre Dieu dans le ciel, ils ont du mal à croire qu'Il était parmi nous, en chair et en os, il y a 2 000 ans. Pour ces personnes, Dieu a écrit dans Jean 14 1, « Que votre cœur ne se trouble pas ! Croyez en Dieu, croyez aussi en Moi. » Et dans Jean 10 : 30, Jésus a dit, « Le Père et moi, nous sommes un. » Et dans Jean 14 : 6, Jésus a dit, « C'est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu'en passant par Moi. »

La dernière phrase dite par Jésus nécessite une explication. Nous savons que Jésus et le Père sont un. Il sait que nous croyons en Lui comme un Père, mais Il veut également que nous croyions en Lui comme notre Sauveur. Réfléchissez-y. Le Dieu tout puissant s'est humilié et est venu sur cette terre pour sauver nos âmes et nos esprits de la mort éternelle. Il a été humilié et crucifié comme un criminel sur une croix pour nos fautes. Il s'est sacrifié comme un agneau, Il a versé Son sang pour laver nos péchés et, après tout ce qu'Il a enduré pour nous, que reçoit-il en retour ? Rejet et reniement. N'êtes-vous pas d'accord que ceux qui Le renient en tant que Sauveur ne méritent pas d'être sauvés par Lui ? Tout ce que Dieu nous demande est de le reconnaître comme notre Sauveur. Non pas parce qu'Il recherche notre reconnaissance — Il n'en a pas besoin. Mais parce qu'Il lui faut notre confiance et notre foi pour accomplir son acte de salut, acte qui ne peut s'accomplir que si nous croyons vraiment en Lui comme notre Sauveur. Nous devons comprendre que la purification de nos péchés est un miracle que Dieu peut accomplir, mais seulement si nous prenons part au miracle en croyant en Lui. On peut voir l'importance de croire quand Jésus accomplissait Ses miracles. Si les aveugles ont vu et les paralysés marché, si les muets ont parlé et les sourds entendu, et si les lépreux ont été guéris, c'était uniquement parce qu'ils ont cru en Lui. C'est toujours par la foi du peuple en Jésus qu'il a été sauvé.

L'amour de Dieu pour nous dépasse notre entendement. Il se soucie vraiment de notre salut. Il veut que nous profitions de l'éternité avec Lui dans Son Royaume des Cieux.

Ceux qui persistent à Le renier en tant que Sauveur et qui rejettent Sa compagnie au cours de leur vie, s'apercevront que leur souhait est aussi devenu réalité dans l'au-delà. Leurs âmes et leurs esprits seront, une fois pour toutes, séparés de la présence de Dieu pour l'éternité. Ceci est décrit dans les Écritures comme « une mort éternelle. »

Même si l'amour de Dieu pour tous Ses enfants n'aura jamais de fin, Il les laissera, à regret, s'éloigner de Lui, tout simplement parce qu'Il respecte leur choix, choix fondé sur le libre arbitre qu'Il leur a accordé depuis leur conception. Il est certain qu'Il souhaite les sauver, mais Il ne peut pas les y forcer. Ils ont fait leur choix.

 

 
  

La vie de Notre Seigneur

Introduction 1 - L'Annonciation 2 - La naissance de Jésus 3 - La fuite en Égypte
4 - Avec les docteurs au temple 5 - Les 4 premiers disciples 6 - Les noces de Cana 7 - Jésus ressuscite le fils d'une veuve
8 - Nourrir 5 000 personnes 9 - Le Dernier Repas 10 - La trahison de Judas 11 - L'humiliation de Jésus
12 - La crucifixion et la mort 13 - La résurrection de Jésus 14 - L'Ascension Répandre la parole

La FOI à travers les MIRACLES
NE LAISSEZ PAS LE DOUTE DÉTRUIRE VOTRE FOI
COMPRENDRE LA SAINTE TRINITÉ
La Sainte Trinité Révélée À travers un Tableau
La Sainte Trinité
La Trinité humaine maintenant et pour l'éternité
EST-IL POSSIBLE QUE LE JUDAÏSME, LE CHRISTIANISME ET L'ISLAM S'ACCORDENT SUR UN SEUL ET MÊME DIEU ?
Sommes-Nous les Cellules de Dieu?
LE CHRIST AVANT ET APRÈS SON INCARNATION
MA CROYANCE EN DIEU
COMMENT NAÎTRE DE NOUVEAU?

Vidéo de L'Artiste Entrevue Animée à la Radio
 
 
  Pierre Bittar Gallery
Find Us on Facebook Home Page